Cruel Intentions

Ils sont jeunes, beaux, riches et rivalisent d'adresse machiavélique pour obtenir le plus de conquêtes amoureuses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eleanor Van der Leen [C]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eleanor Van der Leen
Love is my game... | So play with me
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Eleanor Van der Leen [C]   Lun 23 Avr - 13:05

I/ Identité de votre perso
Nom : Van der Leen
Prénom : Eleanor, Judith
Date et lieu de naissance : Le 14 mai 1985 à Londres, en Angleterre
Âge : 22 ans
Votre groupe : Les Loveuses, voyons ^^

II/ Informations Générales de votre perso
Description physique : Qui a dit que la perfection n'existait pas ?! Celui qui a eu le culot de proclamer une telle stupidité mériterait d'aller en Enfer... Eleanor Van der Leen incarne la perfection, à un tel point que ça en devient écoeurant. Oui, la demoiselle n'a (pratiquement) aucun défaut (si l'on oublie ses ongles courts et non vernis). Elle a été dotée d'une beauté naturelle époustouflante et il est difficile -voire même impossible- de passer à côté d'elle sans lui jeter un regard. Surtout pour la gente masculine dont les regards sont irrémédiablement dirigés vers sa gracieuse silhouette. Eleanor n'a absolument rien à envier à personne, et elle le sait.

Tout d'abord, elle a un fin visage séraphique aux traits parfaitement dessinés. Elle a le teint légèrement hâlé qui bronze facilement au soleil, mais qui prend plus une couleur pêche que caramel. Elle a perdu ses bonnes joues d'enfant il y a déjà quelques années et elle a un petit nez droit. Ses lèvres sont charnues et s'étirent généralement en un magnifique sourire dévoilant des dents d'une blancheur qui ferait verdir de jalousie des perles de culture ^^. D'ailleurs, une fossette creuse sa joue droite lorsqu'elle affiche un sourire espiègle ou une moue boudeuse. Elle a des yeux d'un marron-foncé qui, au soleil, prend une couleur dorée, longés de longs cils châtains. Elle a une magnifique chevelure châtain clair soyeuse qui tombe dans le milieu de son dos, chevelure qu'il lui arrive d'éclaircir ou d'onduler, selon son humeur.
Outre un visage sans la moindre imperfection, elle est très grande puisqu'elle mesure le mètre soixante-quinze, et est relativement mince, quoique athlétique grâce à la natation synchronisée et au yoga qu'elle pratique quant elle en a le temps. Elle est bien proportionnée et elle n'hésite pas à mettre en valeur chacun de ses atouts.

Eleanor n'opte pour aucun style particulier, elle aime être tantôt décontractée et sexy, tantôt élégante et glamour... Tout dépend de ses humeurs ! Elle est capable de passer à la simple petite robe de bain Marni au pantalon classique Dolce&Gabbana. Quant elle est seule chez elle, elle préfère porter un bon vieux Jean Diesel, pratique et confortable... Mais une chose est sûre, elle suit régulièrement la mode !


Description du Caractère : [8 lignes] ...

Etudes suivies : Eleanor est passionnée par les sciences depuis ses années du lycée, et c'est ainsi qu'elle suit des études de médecine.

Histoire : Avant de raconter l'histoire d'Eleanor Van der Leen, il faut l'amorcer avec la rencontre d'Elizabeth Sinclair et de Friedrich Van der Leen.
C'est lors d'une garden-party que l'histoire d'amour d'Elizabeth Sinclair et de Friedrich Van der Leen commença. La famille Van der Leen est issue de l'aristocratie viennoise. Après avoir quitté Vienne, cette petite famille s'installe à Londres où Wolfgang Van der Leen décide de créer une entreprise afin de prospérer. Les Sinclair, eux, forment une grande et noble famille et vivent à Londres depuis des générations déjà.
Les deux familles font connaissance grâce à une soirée organisée chez leurs voisins communs, autour d'un barbecue. Friedrich, le fils aîné des Van der Leen, croise le regard de la belle Elizabeth, qui reste seule à côté du buffet. Il se dirige vers elle et commence à engager la discussion. Elizabeth a le souffle coupé devant la beauté de cet homme dont le physique rappelle celui des Dieux Grecs. Lui admire la prestance et le charme simple que dégage la jolie blonde face à lui. Bref, dès le premier regard, c'est le coup de foudre. Ils décident d'abandonner cette soirée qui s'annonce barbante et leurs parents -par la même occasion-, et finissent par prendre un verre dans un bar de Londres.
Quelques jours plus tard, ils se croisent dans les couloirs d'Oxford : Friedrich reprend les études de commerce qu'il avait entrepris à Vienne alors qu'Elizabeth, de quatre ans sa cadette, se lance dans des études de lettres. Friedrich invite la belle à dîner, ce que celle-ci s'empresse d'accepter. Ils ne cesseront de se chercher pendant des semaines, avant de finalement s'embrasser lors d'une soirée étudiante. Friedrich raccompagne la jeune anglaise jusqu'à chez elle avant que cette dernière ne lui demande de rester avec elle. Ils finissent donc par passer la nuit sur le balcon de la jeune fille à regarder les étoiles...
Au Noël qui suit, Friedrich fait sa déclaration en mariage. Quelques mois passent, ils ont emménagé ensemble dans un appartement au centre de Londres, Elizabeth a la bague au doigt, Friedrich prend la suite de son père dans l'Entreprise familiale. La jeune femme obtient son diplôme et intègre rapidement un collège au coeur de la City où elle décide d'enseigner la littérature anglaise. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais il manque une seule chose pour que leur couple, déjà épanoui, soit pleinement heureux : un enfant. Alors qu'elle a 27 ans, Elizabeth apprend qu'elle est enceinte pour le plus grand bonheur de Friedrich, qui rêve d'avoir un petit garçon.

Mais le destin en a voulu autrement. Ce n'est pas un petit garçon qui ouvrit ses grands yeux bruns à la naissance, mais une merveilleuse petite fille du nom d'Eleanor Judith Van der Leen.
Elizabeth s'occupe de ce cadeau du ciel pendant environ trois ans avant de finalement reprendre son poste de professeur dans un collège privé de Londres.
Recevant une éducation très stricte où la religion catholique a une grande place, Eleanor a toujours grandi dans la discipline. Jamais la jeune fille ne manquera pourtant d'amour et d'attention de la part de ses parents. Petite fille pleine de vie, partout où elle passe, elle s'attire les compliments des gens grâce aux sourires qu'elle sème sur son passage.
Quand Eleanor a l'âge d'entrer à l'école primaire, elle est envoyée dans une des écoles privées les plus côtées du Royaume-Uni, où elle s'avère être une excellente élève. Sa mémoire est essentiellement basée sur l'audio-visuel, elle n'a pas réellement besoin de travailler pour réussir, elle est naturellement douée. Ses parents sont bien entendu fiers d'elle et l'encouragent à faire de longues études pour avoir un beau métier dans l'avenir.
C'est à l'anniversaire de ses sept ans, un clown est chargé de mettre un peu d'ambiance à sa petite fête. Tous les enfants s'amusent comme des petits fous, avant qu'intervienne le clown, vêtu d'un affreux habit jaune et bleu et d'une perruque verte. Il commence alors à faire des animaux avec des ballons, lorsqu'il glisse sur un smartie... et tombe la tête la première dans le beau gâteau, préparée par la cuisinière des Van der Leen. Une scène digne d'un film d'horreur pour Eleanor... qui ne fit que pleurer toute la nuit !
Une fois au collège, Eleanor est toujours une élève aussi sage et modèle, quoique légèrement réservée. Et pourtant, son joli minois lui attire la sympathie d'un groupe de filles et l'attirance de quelques garçons. Poussée par ses parents à avoir des amis, la petite fille s'inscrit alors à diverses activités scolaires : le club de badminton -qu'elle quittera après avoir manqué de crever un oeil à un rouquin avec son volant-, la troupe de théâtre -qu'elle abandonnera rapidement après avoir malencontreusement déchiré les rideaux- et le journal du collège -où elle se fera renvoyée pour avoir certifié aux élèves que le proviseur était homo. Bref, une vraie catastrophe ambulante, ses années au collège sont un vrai désastre, elle porte même la poisse !
À ses treize ans, elle tente même de faire de l'équitation avec la fille de ses voisins. Paniquée rien qu'à l'idée de ne pas bien faire, elle tire tellement fort sur la crinière du cheval, que celui-ci se cabre et la fait tomber sur le sol. C'est de là que vient sa petite cicatrice en forme de croissant de lune sur son pouce, car elle s'est malheureusement blessée avec un bout de verre qui était par terre. Depuis, Eleanor s'est mise à faire de la natation synchronisée, où elle est sûre de ne pas faire mal à quelqu'un.

Finalement, Eleanor intègre donc le lycée où elle rencontre de nouvelles personnes. Elle se lie d'amitié avec Margaret Cleaver, qui est à l'opposé même de ce qu'elle est. Elles se complètent comme le jour et la nuit et deviennent rapidement les meilleures amies. C'est lors de sa première année au lycée, qu'Eleanor se découvre une réelle passion pour les sciences, et ses parents vont alors l'encourager à réaliser ce qui lui tient à coeur.
Lors de sa dernière année au lycée, la belle rencontre un jeune homme dans son cours de biologie. Bientôt ils sympathisent et deviennent plus que de simples amis. Il lui promet la lune. Elle se laisse embobiner par sa gueule d'ange et ils finissent par coucher ensemble, six mois après leur rencontre. Mais quelques jours plus tard, tous deux décident de se séparer afin de ne pas trop "s'attacher". Eleanor est un peu attristée par cette séparation mais décide de mordre la vie à pleine dents. Bye bye, l'élève coincée.
Une fois le BAC passé -qu'elle obtient avec une mention-, elle est décidée à suivre des études dirigées vers les sciences. Ses parents veulent l'envoyer à Oxford afin qu'elle y étudie la médecine, comme prévu, mais la belle n'a pas projeté de rester à Londres. En effet, Margaret et elle n'ont qu'une envie : quitter leur pays natal pour vivre indépendamment.
New York. C'est la destination que choisit Eleanor. Ses parents sont étonnés de ce choix et leur fille proclame : "J'ai envie de connaître une nouvelle culture et d'avoir un travail une fois que j'aurais terminé mes études" bien qu'intérieurement elle pense "Je veux bouger et faire la fête jusqu'au bout de la nuit, tout en claquant de l'argent à Barney's".
Finalement les Carlisle se plient à ses volontés et c'est ainsi qu'elle est arrivée dans la Big Apple où elle étudie donc la médecine depuis trois ans maintenant...


III/ Autres
Ses goûts : La jeune fille aime se réveiller avec le soleil qui la met d'excellente humeur le matin. Sentir les rayons sur son visage, entendre les petits oiseaux qui pépient... Pour elle, ça c'est le pied ! Par contradiction, elle haît la pluie. Elle aime aller faire du shopping et dénicher de nouvelles tenues à porter pour une éventuelle soirée mondaine, car pour elle, faire chauffer la carte bleue de papa-maman est le meilleur remède contre la dépression.
Elle adore manger, hormis la viande, bien évidemment. Tout y passe : gâteaux apéritifs, caviar, gâteaux au chocolat et diverses autres sucreries... Son pêché mignon n'est autre que les cookies dont elle raffole. Elle pourrait en engloutir à longueur de journée sans prendre le moindre gramme ! Elle déteste cependant la viande depuis qu'elle a appris qu'on devait tuer des animaux pour que les humains se nourrissent.
Sa saison préférée est le printemps car c'est la saison la plus douce de l'année : il fait beau sans faire trop chaud, la nature se réveille, les fleurs s'épanouissent...^^ C'est pourquoi, elle traîne souvent à Central Park lorsqu'elle n'a pas cours, pour ainsi profiter du temps radieux. Géralement, elle emporte d'ailleurs son livre préféré Orgueil et Préjugés de Jane Austen ou Andromaque de Racine dont elle connaît toutes les répliques par coeur.
Pour se détendre, elle aime écouter la musique classique tels que Tchaïkovski, Mozart, Beethoven, Bach, Chopin... Elle déteste les musiques violentes telles que le rap ou le hard-rock.
Elle aime rester chez elle à ne rien faire outre que de se goinfrer de chocolats et à regarder des comédies avec Louis de Funès ou Audrey Hepburn qui sont ses acteurs favoris. Elle déteste les films d'horreur qu'elle trouve trop gores, surtout depuis qu'elle a vu "Saw" au cinéma...
Etant claustrophobe, elle a une peur bleue des ascenseurs depuis qu'elle est restée coincée une fois dedans... Elle craint aussi les clowns depuis sa plus tendre enfance. La raison ? À son anniversaire, un clown était censé mettre de l'ambiance mais il a écrasé son gâteau en tombant dessus... Ca l'a beaucoup perturbée depuis ^^


Particularités : Elle est végétarienne pour montrer à quel point, elle est active pour Greenpeace... ^^ bon c'était soit ça, soit se mettre toute nue dans la rue et proclamer "Plutôt être à poil que porter de la fourrure !"...
Elle a une cicatrice au pouce gauche en forme de croissant de lune à cause d'un accident qu'elle a eu étant adolescente.
Elle se ronge très souvent les ongles, surtout quant elle est nerveuse, ce que sa très chère maman trouve répugnant.


Avatar de votre perso : Natasha Poly
Multicompte : sunny
Comment avez-vous connu le forum ? : Hé hé
Présence sur le forum : Très souvent ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eleanor Van der Leen [C]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eleanor Brentwood [Terminé]
» Meï Leen (Poufsouffle)
» Charlott Eleanor Waldorf, pour se faire servir. Terminée.
» Eleanor Branstone (Poufsouffle)
» C'est parti mon kiki !!!!! Ou la présentation d'Eleanor en bonne et due forme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cruel Intentions :: Il était une fois... :: Présentations :: Fiches en attente-
Sauter vers: